Quelle scie pour couper des branches ?

Chaque tâche dans le jardin exige un outil bien précis, il en est de même pour couper les branches. Plusieurs outils feront l’affaire à choisir en fonction de la taille des branches. Mais avec une scie, la taille n’est pas vraiment un problème. Alors, quelle scie pour couper des branches ?

Les types de scies d’élagage

Il existe plusieurs types de scies pour couper les branches. Ils sont généralement manuels. Maniables, certes, mais demandent un peu d’efforts de la part de son utilisateur. Voici des scies qui pourront vous aider à éclaircir vos arbres et arbustes.

La scie arboricole ou scie d’élagage est le plus courant pour couper les branches des arbres et arbustes. Là où le coupe-branche fait défaut, la scie arboricole intervient. De ce fait, on l’utilise pour couper les grosses branches. Elle se caractérise également par sa petite taille, vous donnant l’impression d’un couteaux d’où l’appellation scie couteaux arboricole.

Il faut savoir qu’il existe des sous catégories de scie arboricole : à lame fixe, pliante ou télescopique. Le modèle à lame fixe ressemble à une scie manuelle classique à la différence de la taille de la lame. La scie arboricole à la lame pliante, comme son nom l’indique, dont la lame est repliée dans la manche couvrant ses dents. Elle est plus facile à ranger et à porter. Il y a aussi la scie arboricole télescopique, rallongée par une perche pour atteindre les branches en hauteur. Il y a deux types de lame également pour la scie arboricole : lame droite ou courbée. La première est idéale pour travailler en hauteur par rapport à la seconde.

La scie à archet permet de couper les branches des arbres. On l’appelle également scie à bûche ou sciotte. Vous l’aurez compris, elle permet de couper des branches des arbres de la taille d’une bûche. Elle est efficace et rapide pour le sciage de bois verts ou morts.

Cette scie se caractérise par sa lame fine et sa monture en acier comme un arc. Le tendeur tend la lame, et un espace raisonnable entre la lame et la monture pour scier les branches. Cet espacement détermine également la taille maximale des branches à scier avec l’outil. La lame de scie à archet possède une denture américaine, suédoise ou à gencives.

A côté de ces deux scies, il y a aussi la scie égoïne ou la scie manuelle la plus ancienne. Sa lame est plus large pour pouvoir scier plus facilement les matières comme une branche. La denture de cette scie détermine son efficacité. Pour choisir le meilleur modèle, il faut savoir que, plus la denture est espacée, plus la scie est efficace.

Comment choisir plus facilement ?

Afin de choisir la scie pour couper les branches de vos arbres, il faut choisir en fonction de quelques critères spécifiques. Les principaux critères à considérer sont le type de végétation, la qualité de la lame et le confort pendant l’utilisation.

Le type de végétation est important pour le choix de scie à utiliser pour le travail sur les branches. En effet, si vous devez couper des branches en hauteur par exemple, il vous faudra une scie télescopique comme la scie arboricole télescopique ou une scie plus maniable. La taille des branches est très importante aussi. Pour les grosses branches, chaque scie a ses spécificités, mais on se tourne plutôt vers les scies à archet et à égoïne pour les travaux intensifs. Néanmoins, peu importe la scie que vous choisissez, quelques techniques sont nécessaires pour couper les branches en hauteur pour éviter les accidents.

Comme tout outil de découpe, la performance d’une scie s’apprécie en fonction de sa lame. Le premier point à vérifier c’est sa solidité. L’acier trempé est le matériau le plus robuste sur le marché. Une bonne lame vous permet également de travailler rapidement et efficacement sur vos branches. Une denture moins espacée permet de scier rapidement, mais la qualité de la découpe laisse à désirer. Par contre les dents espacées permettent une découpe précise. Toutefois, pour la découpe de branches, on recherche avant tout la rapidité à la qualité. Sur ce point, certaines scies sont constituées de dents sur trois côtés, réputées pour leur rapidité de sciage et moins d’efforts pour l’utilisateur.

Le dernier point à vérifier et non la moindre c’est le confort d’utilisation. Si vous avez du mal à saisir votre outil, forcément le résultat ne sera pas parfait. L’ergonomie est un point important pour ne pas se fatiguer trop rapidement même en travail intensif.

Pour bien utiliser la scie pour couper les branches, quelques précautions doivent être prises en compte. Privilégiez toujours la sécurité en utilisant des équipements de protection comme les gants, lunettes et bien d’autres. Il faut changer la scie lorsqu’elle est abîmée. Et pendant le sciage, le mouvement pendulaire ou oscillant permet d’évacuer les copeaux. Nettoyez à chaque utilisation la lame de scie pour éviter que la sève ne sèche dessus.